La plateforme Sortlist part à la conquête du marché français

Sortlist

Il y a un an déjà, la plateforme de matchmaking professionnel annonçait son expansion internationale, et prépare actuellement l’ouverture de son futur bureau à Paris. Assez logique quand on sait que près d’un cinquième du trafic sur la plateforme provient du territoire français. Un an après sa levée de fonds et un rebranding de la solution, voilà la start-up belge face à un nouveau défi de taille [lire la suite sur Digimedia.be]

Koalect lève 350.000 €

C’est avec beaucoup de joie que la plateforme de collecte de fonds Koalect annonce la clôture d’un second tour d’investissement à hauteur de 350.000 €. Ce financement sera utilisé afin d’agrandir l’équipe et lui donner plus de moyens en développement web et marketing.
[]

Koalect haalt 350.000 € op om fundraising in België te moderniseren

We kondigen met veel plezier aan dat het fondsenwerving platform Koalect een tweede financieringsronde afgesloten heeft van 350.000 €. Deze investering zorgt voor een uitbreiding van het team en verdere ontwikkeling van onze unieke fundraising toolbox.

[Meer]

Neveo, co-financée par W.IN.G, entame sa phase commerciale

Solution-NeveoNeveo, auteur d’une solution restaurant le lien entre familles et aînés peu adeptes de technologies numériques, est la deuxième start-up financée via le nouveau fonds public spécialisé W.IN.G.

Tout comme ListMinut, la société a procédé à un tour de table qui vient de lui rapporter 400.000 euros. 150.000 euros proviennent d’investisseurs privés (deux business angels et le fonds privé LeanFund). Le gros des fonds frais – soit 250.000 euros – sera fourni par le fonds du numérique wallon W.IN.G, sous forme de prêt convertible. Trois versement successifs sont prévus. [lire la suite sur http://www.regional-it.be/2016/02/25/neveo-cofinancee-par-wing-entame-sa-phase-commerciale/]

Rocket Internet Backs European Restaurant Delivery Service Take Eat Easy

la-pointe-du-grouin_-pains-artisanaux

Similar to Deliveroo in the U.K., and DoorDash in the U.S., Take Eat Easy lets you order food online from restaurants that don’t traditionally offer a take-out and delivery service. It operates in Belgium, and France, but outside of those markets the company has been flying somewhat under the radar.

Today that changes with news that the Brussels-headquartered startup has raised a €6 million Series A funding round. Backers include Rocket Internet, no less, along with DN Capital, and Piton Capital. Take Eat Easy says it plans to use the money to bed down in its existing markets and to expand across Europe. The U.K., Spain, and Germany are pegged to be next continue on TechCrunch